Côtes du Rhône

samedi 22 janvier 2011
par  Myriam
popularité : 100%

Myriam

14 01 11

Les éléments suivants ont été tirés de plusieurs de mes lectures :

  • Parker 1994 :
  • Larousse, dictionnaire des vins 1985
  • Collection Bouquin

Généralités côtes du RhôneLe vignoble des côtes du Rhône s’étend sur plus de 200 km du sud de Lyon (à hauteur de Vienne) au sud d’Avignon.Le Rhône prend sa source en suisse dans le massif du St Gothard. Le vignoble des côtes du Rhône se divise donc en 2 parties :

  • région septentrionale : rouge corsé, riche et de bonne garde issu des syrahs (cépage unique/ arôme petits fruits, café, fumé, goudron, bois de noyer)
    • du sud de vienne au sud de valence
    • climat semi-continental, vin issu d’un seul cépage, surtout coté rive droite sauf Hermitage et Croze-Hermitage-
    • terrain granitique décomposé
    • cote rôtie, Condrieu, château Grillet, Hermitage

Au sud de valence pas de vignes sur 60 km, notamment au niveau de Montélimar- Réapparition des vignes au niveau du barrage Donzère –Mondragon.

  • région méridionale : rouge capiteux corsé et robuste ; blanc, le muscat baume de Venise, liquoreux, onctueux et parfumé ; le cépage dominant est le grenache : arome kirsch, cassis, poivre, réglisse, cacahuète grillée, mure, framboise avec de la souplesse et du corps ; Potentiel de garde : 4 à 8 ans
    • sud de Donzère
    • un sol d’alluvions du Rhône et ses affluents
    • des vins issus de plusieurs cépages/ 13 pour le Châteauneuf du Pape, 18 pour l’AOC cotes du Rhône
    • Châteauneuf du Pape, Tavel, Gigondas, cotes du Rhône village Le vignoble des côtes du Rhône est l’un des plus importants vignobles d’AOC de France après le bordelais. Il s’étend sur plus de 56 000 hectares, 163 villages et 6 départements : Rhône, Loire, Ardèche, Drôme, Vaucluse, Gard.Les vins
  • CROZES HERMITAGE
  • Généralités :
  • Cette commune tire son nom de deux toponymes.
    • Le premier Crozes est dérivé de crucem qui a donné ensuite crocem en bas latin. Il peut signifier à la fois croix ou croisement de chemins[].
    • Le second Hermitage provient de Heremitagium qui a donné ermitage en français. Il fait référence à la colline qui domine le Rhône au sommet de laquelle le chevalier de Strimberg, de retour de la croisade contre les Albigeois, s’installa pour vivre en ermite[ ]
  • Vignoble : c’est le plus grand vignoble des Appellations septentrionales.
    Il s’étend sur 11 communes situées dans la Drôme sur la rive gauche du Rhône.
  • Sols : au nord, coteaux granitiques faisant suite à ceux de l’Hermitage ; au sud, alluvions fluvio-glaciaires et terrasses de cailloux roulés du Rhône ou de loess(Limon fin et fertile).
  • Climat : exposition plein sud dans les coteaux. Mistral.
  • Histoire : le vignoble est moins ancien qu’en Hermitage, il s’est développé assez récemment dans sa partie sud autrefois consacrée aux cultures fruitières. Crozes-Hermitage a été consacré A.O.C. Locale en 1937.
  • Actualité : une parcelle expérimentale a été créée afin de réaliser des essais et études sur le comportement du cépage Syrah (porte greffe, modes de conduite du travail sur la vigne) pour optimiser au mieux les vins issus de ce cépage.
  • Superficie en production* : 1497 ha, production annuelle : 67 002 hl, rendement moyen annuel : 45 hl/ha. * Source : déclarations de récolte 2009/Syndicats des producteurs.
  • Encépagement : Syrah pour les rouges (éventuellement 15% de Marsanne ou de Roussanne au maximum), Marsanne et Roussanne pour les blancs.
  • Taille : les vignes sont taillées à 2 yeux francs sauf la Syrah pour laquelle la taille longue est autorisée.
  • Vinification : pour les rouges et les blancs , titre alcoolique volumique naturel minimum 10%.

- Le vin de ce soir : CROZES ESQUISSE 2009  (RHONE NORD)      13 €

  • Crozes Hermitage, dont les terrasses constituées sous la butte d’Hermitage, résultent des déplacements du Rhône et de l’Isère. 
  • Syrah pure sur terroirs de galets roulés et argile, situé au sud de tain l’ermitage. Vinification et élevage en cuve. Le 2009 est un grand millésime 
  • Développant des aromes de fruits noirs de violette et de réglisse. La bouche est veloutée, le vin développe de la rondeur et une belle retro olfaction.
  • Belle longueur en bouche. Pour viande rouge, daube, coq au vin... Garde 2010/2013
  • BEAUME DE VENISE
  • Généralités
  • « Beaumes » est l’évolution de « Balmes », elle-même évolution Ad Balmas mentionné pour la première fois en 993[], qui signifie les grottes, en rapport avec celles creusées sous le village et dans la roche de la colline.
  • Le qualificatif ’de Venise’, pour séduisant qu’il soit au plan touristique et viticole, ne doit rien à la ville de Venise, c’est une déformation de ’de Venisse’, c’est-à-dire ’du Comtat Venaissin’, cette dernière appellation venant elle-même selon l’hypothèse la plus probable de comitatus avecinnus, c’est-à-dire ’comtat avignonnais’.
  • Le village, situé au sud de rasteau dans le Vaucluse, est au pied des Dentelles de Montmirail (Les Dentelles de Montmirail sont une chaîne de montagnes de huit kilomètres de long du massif des Baronnies, en Provence, dans le département de Vaucluse. Réputée pour l’escalade, leur point culminant est la crête de Saint-Amand, haute de 730 mètres.
  • Rouge
  • adossé aux dentelles de Montmirail ;
  • Grenache, Syrah, Mourvèdre (retrouvé dans le Bandol, château neuf du pape) , bonne couleur aromes complexes de bois et cuir, structure superbe et résistance à l’oxydation), champignon frais truffe, écorce) situé à 400 m d’altitude sur les dentelles de Montmirail , à l’est d’Avignon en allant sur le mont Ventoux . Terrain argilo calcaire en pente. Rendement 35 hl / ha, vigne en bio. Nez expressif sur les fruits confits et secs ainsi que le poivre et les épices en générale. La bouche est solide, le vin structuré présente une ossature importante. Vin équilibré tanins / gras / alcool mais qui doit s’affiner un peu. Long en bouche. Pour plats en sauce, agneau au four, magrets de canard ... Garde 2010/2018
  • CORNAS
  • Généralités :
  • rive droite du Rhône, presque en face de valence
  • vin corsé de garde déjà apprécié par charlemagne (un de ses vins préférés) et Louis XV où sa couleur grenat foncé le faisait appeler « très bon vin noir »
  • cornas = terre brulée en celte ; le vignoble exposé sur les derniers contreforts des Cévennes brûle sous les feux du soleil
  • planté dès l’époque gallo romaine
  • Grand rouge et que du rouge, ne provenant que de la syrah
  • Un des rouges les + virils et + robustes de la planète
  • une robe rubis foncé et impénétrable
  • corsé, capiteux, étoffé, gout de terroir /Des tanins brutaux et même sauvage quand le vin est jeune
  • Une structure massive
  • Potentiel de garde : 2 à 15 ans
  • Syrah pure sur des terroirs granitiques en décomposition.
  • Vignoble en forte pente composé de petites terrasses.
  • Situation au nord de valence.
  • Magnifique terroir pauvre offrant parmi les plus grands vins du Rhône 35 hl / ha vendange manuel non égrappée, vinifié en cuve.
  • Nez très expressif sur le cassis et les notes de résine et de menthe.
  • Vin typé, original développant une bouche charnue et harmonieuse. Très long en bouche. Pour magret de canard aux fruits rouges, oies farcies, cote de bœuf ...
  • Garde 2010/2016 
  • CHATEAUNEUF du Pape
  • Généralités
  • Méridional
  • Tire son nom des châteaux majestueux du pape érigé au 14ème siècle sur la rive gauche des cotes du Rhône ; château construit du temps de la captivité de Babylone (305-1377- par analogie à Captivité de Babylone-Période (587-538 avant J.-C.) durant laquelle les Hébreux demeurèrent en exil à Babylone) quand les papes étaient français et qu’Avignon remplaçait Rome comme siège de la papauté ; il s’agissait du château qui devait servir de résidence d’été au souverain pontife ; sa construction débuta sous clément 5 ancien évêque de bordeaux et grand amateur de vin (dans le bordelais : vin de château pape clément). La construction du château se termina sous clément 6 mais les vignes furent plantées sous le pontificat de jean 22, c’est-à-dire entre clément 5 et 6
  • Le domaine fut attaqué pendant les guerres de religion et le château brulé en 1552
  • Le nom de château neuf fut pris au 19ème siècle ; avant on l’appelait vin d’Avignon
  • Le sol : ancien lit du Rhône préhistorique fait de cailloux brulés par le soleil : sol ingrat qui use un fer de charrue en 2 h
  • La grande majorité du terroir de Châteauneuf-du-Pape, principalement sur les hautes terrasses des Atouts, est constitué de terrasses alluvionnaires où des galets de quartzite, roulés par le Rhône, se sont englués dans une matrice rouge d’argile décomposée. Les gros galets qui recouvrent le sol restituent aux raisins durant la nuit la chaleur qu’ils ont emmagasinée le jour. Le vin dépasse les 12,5 ° minimum règlementaire exigé (peut aller jusqu’à 15 °) : vin charnu
  • Avec des composantes argileuses et argilo-calcaires sur certains terroirs.il est composé de trois types de sols :
    • galets roulés,
    • terres graveleuses,
    • sols sablonneux
  • Dans la pratique, il n’y a pas de terroirs meilleurs que d’autres dans la mesure où chaque sol donne de très belles réussites viticoles. La qualité du terroir de Châteauneuf-du-Pape viendrait plus du sous-sol que du sol : celui-ci est essentiellement composé de molasse burdigalienne (Le Burdigalien est un étage géologique qui correspond au Miocène inférieur, c’est à dire environ 10 à 20 millions d’années. A cette époque la mer subit une transgression et envahi la vallée du Rhône. Dans le sud de la Drôme elle remonte jusqu’aux environs de Nyons. Elle y a déposé de nombreux sédiments sableux et gréseux ou marneux souvent fossilifères : la molasse).
  • Se situe entre Avignon et orange sur la rive gauche du Rhône
  • En 1936 les autorités calquèrent les règles appliquées par le baron LE Roy de Boiseaumarié qu’il appliquait depuis 1923 : règles nombreuses et sévères par nécessité : après la première guerre mondiale, pas de rapport entre l’étiquette et le contenu de la bouteille
  • 13 cépages possibles (grenache, mourvèdre, syrah, counoise, muscardin, vaccarese, cinsault, picpoul, terret noir, picardan, roussanne, clairette, bourboulenc, à géométrie variable : des vins différents
  • Si mis en bouteille dans les 12 mois suivant la vendange, plus légers que château neuf du pape traditionnel et appelé Châteauneuf s’apparentant aux crus du beaujolais
  • Grenache 90% (moelleux et alcool) et 10% Syrah (corps, couleur et fermeté) 
  • vinifié en cuve et élevé en foudre (gros et vieux contenant en bois pour oxygénation)
  • Terroir de plateau bas composé d’une forte épaisseur de galets roulés, situé sur l’ancien lit du Rhône.
  • Magnifique millésime aux aromes de crème de framboise, de raisin sec et d’épices.
  • La bouche est grasse, épaisse et sans rudesse, équilibre gras / alcool en puissance.
  • Très long en bouche, Magnifique.
  • Pour carré de porc au miel, canard laqué, canard à l’orange, Tournedos Rossini ... Garde 2010/2017
  • COTE ROTIE
  • Généralités
  • Rouge uniquement
  • S’étend sur 3 km de long ; vignes cultivées sur des terrasses soutenues par de vieux murs de pierre
  • Parcelles exigües sur la rive droite du Rhône à l’extrémité nord de la région viticole
  • Les vignobles sont partagés entre les commune d’Ampuis et de Tupin et semons ; orientés sud sud-est
  • Maugiron, un des premiers seigneurs d’Ampuis, offris chacun de ses vignobles à chacune de ses 2 filles, une brune et une blonde
  • Divisé en cote brune (terre brunâtre riche en glaise, forte proportion d’oxyde de fer) et cote blonde ( la craie domine sur la marne)
  • les meilleurs rouges du monde ; charnu riche et parfumé
  • Le producteur peut rajouter jusqu’à 20 % de viognier : arrondit les angles et rajoute de la finesse
  • Provient d’un assemblage des différents terroirs (une trentaine dont les côtes brunes et cote blonde) mais pas de viogner 
  • Syrah pure, une des plus grands terroirs pour la Syrah, Granit très en pente (40 à 50 %) , vignes bien exposées en terrasses au sud de Vienne .
  • L’altitude 300 m et la proximité du mont pilat (1000 m) apporte fraicheur et finesse à la maturité des raisins.
  • Vinifié en cuve et élevé en bois. Vin très complexe associant le réglisse, le cuir, la violette et les notes grillées.
  • Bouche voluptueuse, toute en élégance, vin féminin d’une magnifique pureté aromatique. Très long.
  • Pour filet de bœuf, pigeon, faisan, filet de biche ...
  • Garde 2010/2015 

D’UNE FACON GÉNÉRALE LES VINS DU NORD SONT PLUS SUBTILS ET PLUS ÉLÉGANTS CEUX DU SUD PLUS CONFITS, PLUS ÉPAIS PLUS TANNIQUE ET PLUS PUISSANT ? _